Comment mettre à profit cette période de noël?

Noël :la magie? 

Nous sommes à quelques jours de Noël, pour beaucoup c’est la période la plus agréable de l’année, pour d’autres un moment d’angoisse à passer en famille. En ce qui me concerne j’adore cette période, la cheminée, les bougies, le vin chaud….. 

 Avant d’être une fête chrétienne, Noël  marque le  Solstice d’Hiver qui  célèbre la renaissance du Soleil, le début d’une nouvelle vie.

Symbolisée par une atmosphère joyeuse, de riches décorations, le bûcher intérieur – la cheminée et la bûche-, les plantes toujours vertes – le houx et le gui -, et bien sûr le sapin.

Ce solstice de décembre, du latin solsticium qui veut dire littéralement « arrêt du Soleil », est un évènement majeur du calendrier.

Mais c’est aussi le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. En effet, les jours grandissent et la lumière revient.  

Les Romains, fêtaient les saturnales, ils craignaient, en  cette période sombre de l’année, que le Soleil ,  ne revienne jamais. C’était sept jours d’ivresse de festins, où tout le monde s’offrait des cadeaux, sans distinctions sociales, et décorait sa maison avec des végétaux qui restent verts toute l’année tels le pin, le chêne vert, etc. 

Ainsi le sapin de noël est une tradition qui puise ses racines dans l’Antiquité. Les Romains décoraient l’intérieur de leurs maisons avec des branchages qui restent verts, même en hiver, car ils symbolisent la vie.

Aujourd’hui, les fêtes du solstices d’hiver sont donc célébrées un peu partout dans le monde, sous des appellations variées. « Saturnales »  « Fête de Yul » pour les nordiques, ou encore « Yalda » en Iran. Toutes mettent en avant l’idée commune de « renaissance », somme toute pas si éloignée de la tradition chrétienne du 25 décembre qui célèbre la naissance de Jésus.

La fête de Yule:

L’idée  en cette période sombre est de faire entrer la lumière. Ouvrez grand durant le jour, purifiez votre intérieur. Puis, dès que vous êtes chez vous, éclairez. Faites entrer le soleil, la lumière et la chaleur grâce à des bougies et des guirlandes. 

Décorez votre porte d’une couronne de houx,  elle protégera votre intérieur et attirera les bons esprits. 

C’est aussi le bon moment pour faire brûler de l’encens chez vous, préparer des pots-pourris, ou des agrumes piqués de clous de girofle.

L’arbre et le feu sont deux symboles centraux de Yule. L’arbre  se pare de lumière. 

Disposez des bougies, une par jour du début du mois de décembre jusqu’au solstice.

Cette période sombre, peut être difficile à vivre.  On peut se sentir vide, ou même désespéré. C’est le temps idéal pour aller visiter nos parts d’ombre et les mettre en lumière. Sans jugements. Autorisez vous à vous reposer. Arrêtez vous et  observez. Qu’est ce qui émerge lorsque je ne suis pas entrain de faire, mais de me laisser être?

Pour beaucoup, le solstice est avant tout un « cadeau » que l’on se fait à soi-même. Le message du solstice, c’est vraiment d’accueillir notre intériorité, de s’autoriser ça, pour justement  faire germer de nouvelles intentions, de nouvelles opportunités au printemps.

Et vous que desirez vous faire naître de nouveau ? 

Il y a une part de moi qui peut naître, quelle est cette part que je désire voir naitre? 

Qu’est ce  je peux faire pour moi à ce moment-là ? 

Faire un bilan de l’année, comment le célébrer ?

Quels cadeaux j’ai reçu et comment je peux les célébrer ?

Cela peut être l’occasion de faire des cadeaux différents, moins d’achats et de donner plus de soi. 

Comment je peux me faire le cadeau de m’offrir davantage, pour le temps à venir? 

Quel est le plus petit pas possible que je peux  faire dans le sens d’honorer et me faire ce cadeau? 

Le  solstice est le signe d’un renouveau qui arrivera dans quelques mois, créez un espace, ou un tableau, en fonction des bonnes résolutions que vous souhaitez prendre. Que ce soit par rapport à votre relation aux autres ou à vous-même, à l’amour que vous portez ou que vous vous portez, ou à un changement  que vous souhaitez mettre en place dans votre vie. 

Petite recette de Noel 

Recette du  Glögg

Ingrédients :

• 12 amandes

• 12 graines de cardamome

• 6 clous de girofle entiers

• 1 bâton de cannelle

• 1/3 paquet de raisins secs sans pépins

• un zeste d’orange

• 1 litre de vin de Porto

• 1 tasse de sucre

• 1/5 bouteille de seigle ou bourbon

Préparation :

• Etape 1 : Placez vos épices dans un carré de tissu fin et attachez-les dans une pochette, puis placez cette pochette dans une casserole de taille moyenne.

• Etape 2 : Ajoutez les raisins secs et l’écorce d’orange et couvrir d’eau. Mettez le couvercle sur la casserole et portez à ébullition.

• Etape 3 : Faites bouillir jusqu’à ce que tous les ingrédients soient tendres. Ajoutez ensuite le porto et le sucre. Portez de nouveau à ébullition et retirez rapidement du feu.

• Etape 4 : Ajoutez le whisky et remuez. Filtrez le mélange et réchauffer avant de servir, mais ne faites pas bouillir pour ne pas brûler l’alcool.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Après avoir vécu dans plusieurs pays au contact de cultures différentes à la découverte des autres et de moi-même, je suis heureuse de vous accompagner à mettre en œuvre vos rêves et vos passions parce que chacun peut redevenir créateur de sa vie.

Mon parcours m’a amené à vivre en Inde, en Norvège, en passant par la Bretagne et la Corse où je suis née, j’ai une double licence d’histoire et de droit, avec comme préoccupation récurrente les femmes (mais pas seulement…), la justice, la famille.

J’ai aussi tenu un café, fabuleuse aventure humaine.

J’ai vendu mon affaire pour suivre mon mari et là… j’ai fait l’expérience du vide, de la déprime et du mal être.

Heureusement j’ai entamé une reconversion professionnelle.

Tout d’abord auprès d’Arnaud Riou, je suis Praticien Voie de l’Acte. (Approche Consciente de la Totalité de l’Etre).

Dans le même temps je me spécialise dans la relation à l’argent avec Christian Junod. Pour que l’argent ne soit plus une source de stress, oser fixer un prix, oser voir plus grand.

Plus globalement je suis une femme qui a appris à s’aimer, à s’accepter telle qu’elle est. Je suis une femme qui a enfin compris que le plus important dans la vie c’est d’être heureux et qui trouve que chaque instant est exquis.

Alors à mon tour d’aider d’autres femmes à accepter leur unicité, la vie est trop courte, osons réaliser nos rêves les plus fous.